Les images de cette galerie témoignent de la situation des réfugiés en Grèce, des activités de Choosehumanity, ainsi que des collaborations établies au fil du temps avec différentes équipes. Elles témoignent aussi de la magnifique solidarité mobilisée pour permettre à ces hommes, ces femmes et ces enfants, qui ont cru que l’exil leur ouvrirait les portes d’un avenir meilleur, de vivre par instants un peu moins brutalement le choc de la désillusion…. Les plus récentes figurent en tête de galerie.

Si la majorité des photographies ont été prises par nos soins, certaines ont été partagées par quelques réfugiés et bénévoles. Un grand merci à eux !

 

Mai 2024

Lorsque nous débarquons à Athènes en ce printemps 2024, nous réalisons qu’une fois de plus, les conditions de vie pour les réfugiés et requérants se sont détériorées. Métadrasi, l’instance qui fournit les interprètes à l’état grec, n’est plus en fonction pour l’instant. Il n’y a donc plus moyen d’enregistrer des demandes d’asile ou de mener les interprètes…. L’assurance santé AMKA sera désormais réservée aux personnes qui peuvent présenter un contrat de travail…. Le programme HELIOS qui “soutenait” (parfois, rarement, ….) des personnes ayant obtenu l’asile ferme ses portes… Les réfugiés qui ont reçu la protection internationale doivent quitter les camps… et se retrouvent à la rue comme ici, à la place Victoria. Ces familles ont dormi 4 jours dans le parc. Nous leur avons fourni de la nourriture (fruits, jus, repas chauds) et avons passé un peu de temps avec elles…

Nous avons également collaboré avec le groupe “Help your neighbor”, en les aidant à préparer et à distribuer un repas destiné aux personnes (grecques et migrantes) à la rue. Nous avons reçu de leur part des meubles pour nos appartements, de la nourriture pour nos bénéficiaires. En retour, ceux-ci les ont assisté pour préparer des envois destinés aux mineurs non-accompagnés qui vivent dans une prison à Athènes….

Nous avons accueilli F. dans notre appartement pour femmes. F. a été renvoyée sous contrainte depuis la Suisse. Odieux ! Quelques leçons de cuisine, quelques repas partagés, beaucoup d’échanges, de jeux, de rire aussi. Une belle ambiance règne dans nos deux logements. Nos bénéficiaires savent aujourd’hui prendre soin les uns des autres. C’est top !

Toujours un plaisir de partager avec toutes ces personnes de jolis moments, des bulles d’air dans une vie tellement difficile pour elles ! Merci à elles pour la confiance qu’elles nous accordent. Merci à vous, donateurs et donatrices de Choosehumanity, de rendre cela possible !!!!

Octobre 2023

Doc Pierre, Mary et Caroline, membre de notre comité, ont participé à ce nouveau séjour ! Nombreux sont les réfugiés qui désormais reprennent place à Victoria Square… Nous nous sentons bien démuni ! Le texte magnifique “Athènes au seuil de l’hiver 2023” de Doc Pierre disponible dans la rubrique “Articles” de ce site est éloquent ! Prenez le temps de le lire !

Nos activités se sont déroulées dans la tristesse de ne plus pouvoir travailler avec Dimitri. La collaboration avec SOS Refugees Athens se poursuit néanmoins, de même qu’avec Help Your Neighbor. Doc Pierre n’a pas compté son temps pour le soutien tant médical que moral qu’il offre toujours avec tellement de bienveillance. Caroline quant à elle a apporté un soutien bienveu aux mamans. Nous avons aussi mis l’accent sur le “vivre ensemble” dans nos deux appartements. Pas simple de cohabiter pour des personnes de cultures différentes. Mais les efforts ont porté leurs fruits !!!!

Septembre 2023

Les activités de notre association ne se résument pas à nos actions en Grèce… Lorsque nous sommes en Suisse, nous sommes en lien pratiquement constant avec nos bénéficiaires. Certaines situations demandent plus d’énergie que d’autres : un suivi médical assuré par Doc Pierre, un soutien juridique que nous fournissons par l’intermédiaire de notre association partenaire A.Ss.I.S.T…. Il nous importe également d’informer nos compatriotes sur la réalité migratoire, ce que Mary fait en animant des ateliers dans les bibliothèques, les écoles, les instituts de formation. Ses ouvrages “Hasan venu d’ailleurs” et “Echos de la mer Egée” sont d’une utilité indéniable.

Relevons aussi qu’un partenariat a été établi avec la LICRA Genève en prenant la forme d’ateliers proposés dans les établissements scolaires de la Romandie !

Juillet 2023

C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris le décès de notre ami Dimitri. moteur de notre organisation partenaire SOS Refugees Athens… D’une rare générosité, Dimitri ne comptait pas son temps, trouvait toujours une solution à quelque problème que ce soit. Il était pour de nombreux jeunes réfugiés le papa, le tonton, la présence rassurante. Merci à lui pour tout ce qu’il a offert autour de lui !

Avril 2023

Choosehumanity élargit son offre d’hébergement ! Nous disposons désormais d’un second appartement destiné aux femmes, dans le même immeuble que celui des hommes. Ceux-ci se sont attelé à la rénovation des lieux avec force et enthousiasme ! Sidonie, notre première bénéficiaire, apprécie !

Choosehumanity privilégie toujours le contact avec les jeunes mamans et leurs enfants. Lors de ce séjour, nous avons eu la chance d’accueillir un bénévole en la personne de Xavier, qui non seulement s’est avéré être une aide précieuse pour les travaux dans l’appartement, mais aussi très créatif avec les enfants. Merci à lui !

La collaboration avec SOS Athens Refugees continue ! Paul et d’autres bénéficiaires se rendent régulièrement au dépôt pour préparer les distributions de nourriture. Les moments d’amitiés partagés avec toute l’équipe sont précieux : l’humanité n’a pas de prix !

 

Nous poursuivons aussi notre collaboration avec le collectif Help Your Neighbor qui cuisine et distribue trois fois par semaine des repas dans la rue à un public particulièrement précarisé, parmi lesquels de nombreux migrants. Cette collaboration permet à certains de nos bénéficiaires de donner un coup de main, et de mettre ainsi un peu de sens dans leur vie difficile.

 

Février 2023

Docteur Pierre (ainsi que le surnomment les personnes réfugiées) s’est rendu trois semaines à Athènes, occasion de rencontrer individuellement toute les personnes que nous soutenons, de pratiquer la médecine dans notre appartement mais aussi dans la rue. Mary l’a rejoint pour une semaine. Ensemble, nous avons aussi prêté main forte à notre association partenaire SOS Refugees Athènes.

Toujours plus nombreuses les personnes qui, après l’acceptation de leur demande d’asile, se retrouve à la rue et rejoignent les autres abandonnées de la capitale. C’est ainsi que chaque matin, des fruits et des cakes sont distribués aux portes de l’entrepôt. Occasion pour nous d’échanger quelques mots et parfois de tisser des liens.

Ce séjour nous a également permis de faire d’autres rencontres, parmi lesquelles C., à la rue avec ses 3 enfants, et S., une infirmière camérounaise d’un soixantaine d’années sans abri elle aussi. Ces femmes et ces enfants ont été pris en charge, logées et font désormais partie de nos bénéficiaires. Une prise en charge facilitée par les liens qui nous unissent désormais à l’association Lighthouse Relief et à sa merveilleuse assistante sociale Aggeliki. Notre projet pour le futur : ouvrir un appartement réservé à l’accueil des femmes.

 

Nos séjours sont toujours pour nous l’occasion de partager un repas et de vivre de chaleureux moments d’amitiés. Cette année, l’anniversaire de docteur Pierre  se devait d’être célébré !

Janvier 2023

Choosehumanity a été choisie comme association fribourgeoise bénéficiaire d’un magnifique concert de la chorale EMOCIO à l’occasion de la fête des Rois. Que d’émotions ! Belle occasion pour nous d’informer le public sur l’évolution de la situation en Grèce, mais également en Suisse. De part et d’autre, tout se dégrade tellement !

Merci au public qui s’est montré très généreux, puisque c’est la somme de Fr. 3’000.- qui a été récoltée à l’issue du concert ! Merci également aux membres de l’ensemble et à son directeur !

Décembre 2022

Nos actions à Athènes se poursuivent : accueil dans notre appartement, distribution de coupons de nourriture, financement de loyers et collaboration intense avec l’organisation SOS Refugees Athens dont nous payons désormais le loyer de l’entrepôt.

Cette fin d’année est marquée par la publication de deux nouveaux ouvrages littéraires qui s’inspirent d’histoires réelles de personnes que nous avons côtoyées.

Juin 2022

Nous voici installés dans l’appartement du quartier Amerikis à Athènes. Nous hébergeons en continu deux personnes qui ont obtenu l’asile, dans une phase de transition qui leur permettra de vivre de manière autonome.

C’est aussi ici que nous distribuons les coupons de nourriture et les contributions pour le paiement des loyers. Nous y vivons également de jolis moments d’échanges et de découvertes, culinaires ou ludiques.

Lors de nos passages à Athènes, nous ne manquons pas de rencontrer des personnes qui logent dans les camps avoisinants : Ritsona, Eleonas notamment. Les images sont plus éloquentes que les mots…

Depuis quelques mois, nous collaborons intensivement avec l’association SOS Refugees Athens. La crise ukrainienne ayant drastiquement diminué les dons consentis aux ONG qui oeuvrent dans notre domaine, Choosehumanity a choisi de soutenir cet organisme qui, chaque jour, effectuent de grandes distributions de nourriture dans les camps ainsi qu’aux démuni·es qui errent dans les rues de la capitale. Choosehumanity s’est engagé à financer le loyer de la warehouse jusqu’à fin 2022, a effectué de gros achats de nourriture sèche et participent aux distributions lorsque nous sommes sur le terrain. Bravo à Patricia Colon, sa fondatrice, bravo à Jamal et Dimitri, ses fidèles collaborateurs !

Nos passages à Athènes sont également l’occasion de retrouver des personnes que nous soutenons depuis longtemps. Et plus particulièrement les très jeunes adultes qui vivent dans l’attente de leurs décisions… Des jeunes qui souvent manquent de clés pour vivre de manière autonome. Tant de choses à apprendre, en cuisine notamment. Nous sommes fiers d’eux !

 

Nous continuons aussi, bien sûr, à tisser des liens avec d’autres organisations pour instaurer des collaborations…. “Armurtel”, par exemple, qui travaille avec des mamans célibataires, a accepté que nous animions des ateliers de relaxation.

Septembre 2021

Choosehumanity ne sera désormais plus présente à Chios. Les arrivées de nouveaux venus étant bloquées par les push-backs, les réfugiés étant transférés, la population relevant de l’asile a drastiquement chuté. Les deux ou trois organisations qui s’y trouvent encore suffisent à couvrir les besoins. Ponctuellement, nous continuerons néanmoins à les soutenir.

Nous avons donc choisi de réorienter nos actions à Athènes où les besoins sont pressants. Pierre-Alain s’y est rendu pour prospecter les possibilités de collaboration au plan médical, et a finalisé la location d’un appartement que Choosehumanity utilisera pour accueillir des personnes vulnérables en rencontrant l’agent immobilier. Deux semaines plus tard, les travaux ont commencé : une équipe dynamique de réfugiés ont repeint entièrement l’appartement, restauré des meubles que Pierre-Alain est parvenu à nous faire obtenir par l’intermédiaire de Soeur Mélanie rencontrée à Samos. Tout est prêt maintenant ! Notre prochain voyage nous permettra d’établir des collaborations avec d’autres ONG sur le terrain. Merci à toutes et à tous !

 

 

Mars 2021

Pierre-Alain Schmied, notre médecin bénévole, revient d’un séjour de 5 semaines à Samos. Pour en savoir plus, lire son article disponible sur notre site.

 

Janvier 2021

Dans l’impossibilité de nous rendre en Grèce, nous soutenons Chios People’s Kitchen à Chios en acquérant des bons pour acquérir de la nourriture et en contribuant au financement de nourriture sèche. A Athènes, nous soutenons Leonie Meester qui a également développé un projet similaire. Nous y finançons également désormais un appartement qui accueille pour un maximum de six mois des réfugiés statutaires ayant besoin de soutien pour finaliser leurs projets d’intégration socioprofessionnelle.

Des dons ont également été effectués au bénéfice de l’association d’aide juridique A.Ss.I.S.T., notre association partenaire.

Octobre 2020

L’accès au camp devient de plus en plus difficile en raison de la crise sanitaire. Nous nous associons à l’équipe Humansnation de Katja Weber pour nettoyer la jungle. Une occasion de conserver des liens avec les réfugiés qui y vivent, et même d’y organiser quelques séances de relaxation improvisée. Nous continuons à collaborer avec A.Ss.I.S.T et à contribuer à la distribution de nourriture. Pierre-Alain Schmied, notre bénévole médecin, se rend quant à lui à Samos.

A Samos, deux tragédies  se déroulent pratiquement simultanément. Un tremblement de terre et un feu dans le camp… Notre médecin bénévole s’y rend quelques semaines plus tard pour rejoindre l’équipe de MedEqualiteam.

 

Août 2020

“Echos de la mer Egée” vient d’être publié. Occasion de l’offrir à celles et ceux qui l’ont inspirés. Mais aussi de l’utiliser comme outil d’information. Une manifestation s’est tenue au cinéma Rex de Fribourg, une autre au musée de la photographie de Genève, une autre encore à la librairie de l’Olivier à Genève. Covid oblige, de nombreuses manifestations ont été annulées….

Un arrêt à Athènes nous permet également de retrouver des réfugiés qui ont été transférés et que nous continuons à soutenir…

Juin 2020

Le Covid n’a pas épargné la Grèce. Par chance, les camps ont été préservés. Le travail est plus difficile à organiser, mais les rencontres toujours possibles dans certaines conditions…

Mars 2020

Un hiver aussi froid dans l’air que dans les coeurs touche à sa fin…

Décembre 2019

Une belle équipe de bénévoles a rejoint Choosehumanity cette année. A Chios, mais aussi à Athènes où nous avons construit des collaborations fructueuses avec des ONG partenaires. MERCI du fond du coeur à chacun-e pour votre engagement !!!

 

Août 2019

Ce printemps, nous nous sommes rendus à Samos pour y rencontrer notre bénévole le Docteur Pierre-Alain Schmied. Ce fut l’occasion de découvrir le travail impressionnant fournit par Sophie et son association Med’EqualiTeam. Nous y avons organisé une séance de relaxation à l’intention des colalborateurs et avons soutenu en individuel quelques réfugiés particulièrement stressés, pour ne pas dire angoissés. Convaincus par la pertinence de leurs actions, Choosehumanity s’est engagé à contribuer au financement des repas des interprètes réfugiés. Nous avons également financé une commande de médicaments. Une action à poursuivre ! D’ailleurs, Pierre-Alain repart en septembre !

En juin, nous avons retrouvé quelques réfugiés rencontrés à Chios en Bosnie…. Tenir une promesse : faire acte de présence en cas de besoin. Ce voyage a été choquant à plus d’un titre… Le plus dur : se rendre compte que des locaux ayant traversé la guerre il y a moins de 30 ans reproduisent des comportements de rejet et de racisme… Décidément, l’homme peine à apprendre de son histoire…. Nous avons eu le plaisir de retrouver Karam et sa famille, depuis 8 mois dans un camp à la frontière à Bihac…

Cet été, plusieurs bénévoles se sont envolés pour soutenir diverses associations à Chios et à Athènes.

Serèn, Vincent et Prica ont oeuvré à Athènes, en proposant des activités créatives aux enfants durant les distributions de nourriture de “Our House”. Ils ont également passé de longues journées à trier des vêtements dans la warehouse de Pampiraki, un travail dans l’ombre, essentiel néanmoins. Vincent et Prisca ont aussi soutenu le projet “Mater Filia” qui prend en charge en journée les enfants de parents réfugiés qui travaillent. Un tout grand MERCI à eux !!! Merci également à tous les amis réfugiés qui se sont joints à eux pour faciliter leur travail : Emmanuel, Nana, Ruben, Joseph 🙂

Shalanda quant à elle s’est rendue à Chios. Elle s’est chargée de la distribution de nourriture pour la Chios People’s Kitchen (avec notre indispensable guide / interprète / GPS Omar !!!) et a collaboré avec “One Family – no boarders” lors de leurs distributions. Shalanda a également mis à profit ses talents de danseuse en animant des ateliers relaxation/danse dans les champs d’oliviers qui jouxtent le camp de Vial. Merci !!!!

Les autres séjours nous ont permis de renforcer des actions initiées… Et parfois d’agir spontanément pour combler un besoin…

Les relaxations ont repris avec la venue du beau temps (après un gros nettoyage des lieux), les prises en charge de notre physiothérapeute grecque portent leurs fruits (jolis progrès observés), les distributions de nourriture ont repris leur rythme en juillet. Une nouvelle distribution d’anti-moustiques a été faite dans le camp aussi…

Nous continuons à porter une attention particulière aux besoins des plus petits et de leurs parents.

Et à garder les yeux bien ouverts pour déceler ce qui peut être accompli 🙂

 

Avril 2019

3 ans déjà !!! Combien d’aller/retour depuis ce premier séjour en avril 2016, séjour qui allait donner à tournant radical à ma vie ? Je ne sais…  Je réalise avoir laissé passer trop de temps depuis la dernière fois que j’ai alimenté cette page. Temps passé pratiquement à 50% à Chios.  Qu’y avons-nous fait ?

De la relaxation…. Beaucoup de relaxation !!!! En groupe dans les prés près du camp de Vial, dans différents centres. En groupe ou en individuel, en français ou en anglais avec un interprète… Des séances de soutien psychologique aussi, avec l’EFT et la cohérence cardiaque, deux outils précieux pour surmonter le stress et les traumatismes.

Les bénévoles de différentes équipes en ont aussi profité, avec l’espoir que les techniques employées soient multipliées dans leurs propres activités.

Nous avons aussi mis l’accent sur le financement de prises en charges par des physiothérapeutes. Avec les enfants, mobiliser les parents est important pour nous, afin que les techniques utilisées puissent être reproduites de manière autonome, même après les transferts. Ces prises en charge impliquent naturellement la contribution d’interprètes, le plus souvent des réfugiées, que nous rétribuons.

Nous poursuivons bien sûr les distributions diverses, en collaboration avec notre partenaire Chios People’s Warehouse, ou de manière individuelle lorsque nous identifions des personnes / familles avec des besoins spécifiques. Distribution de vêtements, de nourriture, de jeux pour adultes et enfants. Mais parfois aussi, une carte de téléphone.

Nos amis réfugiés sont souvent à nos côtés pour aider à constituer les sachets, contribution indispensable et précieuse !!!!

Les conditions de vie dans le camp de Vial n’ont pas changé, malgré deux courriers adressés par un groupe d’associations dont nous sommes à la Commission européenne. Trop nombreux sont encore les requérants qui logent dans des tentes. Les distributions se font de manière harmonieuse, avec enregistrement des items remis afin de garantir l’équité de traitement.

Dans l’entrepôt, le travail est toujours important. Frustrant mais essentiel ! Lorsque les containers arrivent, il faut les décharger, trier les dons, organiser l’espace. A nouveau, ce travail se fait avec nos amis réfugiés qui répondent toujours “présent”. MERCI !!!!!

Mais Chios, c’est aussi des instants d’amitié partagée autour d’un repas, de jeux. Des moments d’humanité précieux pour nous tous. Des moments que nous avons aussi partagé avec Carole, Claudio, Therez, Christophe et Pierre-Alain, les bénévoles qui se sont engagés avec nous . MERCI du fond du coeur 🙂

 

 

 

Juillet 2018

C’est le coeur en larmes que je suis revenue en Suisse le 29 de ce mois…. Plus de 2 ans après mon premier séjour sur l’île, je ne peux qu’assister, impuissante, à une détérioration continue des conditions de vie et de la prise en charge des réfugiés. En mars 2016, chaque personne vulnérable était identifiée à son arrivée, puis placée dans un endroit convenable. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas… Nombreux sont celles et ceux qui répondent aux critères de vulnérabilité qui doivent rester dans le camp surpeuplé de Vial, dormant parfois à même le sol avant qu’une organisation indépendante ne leur fournisse une tente de fortune… Ainsi qu’en attestent les images ci-dessous, ce que vivent ces personnes est juste innommable !!!!

Cet été, nous avons pu organiser une distribution importante de produits anti-moustiques gracieusement offerts par KIK. 2000 flacons, remis porte à porte, avec démonstration d’usage à l’appui !!!!! Ainsi qu’une distribution de lampes solaires offertes par la maison IDH Suisse !!!! MERCI du fond du coeur !!!!

Nous continuons aussi à organiser des séances de relaxation dans le centre Imagine, ce qui permet de créer de petites bulles de sérénité bienvenues…

Les distributions au camp de Vial restent d’actualité, pas toujours évidentes à vivre tant les tensions sont fortes ! Mais l’équipe est merveilleuse ! Et le soutien de tous ces jeunes volontaires juste hallucinant !!!!

x

 

Choosehumanity continue à collaborer avec FEOX et à soutenir cette instance locale. Mais nous accordons aussi une attention particulière aux personnes vulnérables, en organisant notamment des soirées jeux dans leur lieu de vie. Les liens se tissent, nous passons aussi de bons. moments à partager rires et amitiés. Ce qui fait du bien à tout le monde !!!

Un message de paix pour conclure cette fois-ci….

 

 

Janvier 2018

FEOX a le grand avantage d’entretenir de bonnes relations avec les autorités et le camp de Vial. La collaboration continue avec des réfugiés permet d’organiser des distributions régulières de vêtements, de nourriture et de produits de première nécessité.

Trois fois par semaine, l’équipe emmène les enfants dans la maison de FEOX. C’est l’occasion pour eux de prendre un petit déjeuner, de dessiner, jouer, se détendre dans un espace sécurisant.

Les femmes ont droit elles aussi à un espace privilégié. Occasion de cuisiner, de sourire et rire. D’acquérir aussi sous-vêtements et foulards si elles en ont besoin.

Etre bénévole à Chios, c’est aussi remplir une multitude de tâches différentes, du tri de vêtements à la cueillette d’oranges et de mandarines à distribuer dans le camp et dans d’autres espaces réservés aux réfugiés, en passant par un coup de main à la Chios People Kitchen. La souplesse est de rigueur… Faire ce qui est à faire au moment où le besoin d’en fait ressentir.

REFUGE : Exposition et vente aux enchères – novembre 2017

45 artistes, la plupart professionnel, ont offert l’une de leurs oeuvres à exposer et à vendre en faveur de Choosehumanity. Parmi eux, des réfugiés, arrivés en Suisse dans différentes périodes de l’histoire : de Hongrie dans les années 60, du Chili un peu plus tard, de Turquie et très récemment de Syrie. Un bel exemple de solidarité qui a fait de cet événement un succès. MERCI à tous !!!

Automne 2017

Il fait froid à Chios en cette période de l’année. Un froid qui transperce. Dans le camp de Vial, prévu pour 900 personnes, plus de 2000 personnes s’entassent. Les nouveaux arrivants vivent sous tente, sans chauffage ni électricité. FEOX se rend chaque jour au camp, pour des distributions, ou pour permettre aux enfants de se changer les idées le temps d’un dessin, d’une danse, de rires partagés.

 

Eté 2017

Dernier été pour le camp de Souda qui fermera ses portes quelques mois plus tard. Phase de transition pour Choosehumanity qui travaille de manière indépendante. L’accent est mis sur les cours de langue dispensés aux femmes sur la plage ou dans un parc. Nous intervenons également de façon un peu “anarchique” dans des espaces réservés aux personnes dites “vulnérables”, sans pour autant qu’elles ne bénéficient – de notre point de vue – du soutien dont elles auraient besoin. Des distributions de nourritures sont organisées, de même que des animations-jeux qui leur permettent d’échapper, le temps d’une partie de backgammon ou de Uno, d’un quotidien désespérant. Des séances de relaxation sont proposées aux hommes du Hero Centre et du Chios Creative Center. Le week-end, nous partageons repas et moments de détente.

Printemps 2017

Le printemps 2017 marque l’arrivée de la première volontaire de Choosehumanity, Leila. Mais aussi l’arrivée de nombreux bateaux, sur les côtes ou directement au port où l’équipe de CERST prend en charge les nouveaux-arrivants en distribuant eau, nourriture, vêtements secs. Est-il judicieux de rappeler que ces personnes ont, le plus souvent, passés plusieurs jours cachés en Turquie avant d’embarquer sur un bateau de fortune ? Et que pour certains, il s’agit parfois de la 5ème ou même 10ème tentative pour rejoindre une Europe encore tant idéalisée ?

 

Hiver 2016 / 2017

Une équipe soudée s’active pour tenter de rendre moins rude le passage de l’hiver. A Souda, certains réfugiés dorment sous tente. Distribution de thé chaud chaque jour, occasion d’échanger et de réchauffer les coeurs aussi. Distribution de couvertures de survie, de vêtements. CERST n’oublie pas les locaux qui bénéficient également de son soutien. Une visite aux personnes âgées isolées dans un home met un peu de lumière dans leur Noël. Le passage à l’an nouveau est marqué par l’arrivée d’un bateau au milieu de la nuit, et d’une belle rencontre en la personne de Yazan qui nous aide et traduit. Porté par son amour de la caméra et du théâtre, il vit aujourd’hui dans un pays européen où il poursuit sa formation dans ce domaine.

Eté 2016

Trois camps accueillent des réfugiés sur l’île durant cette période : Depete et Souda (ouverts) et Vial (un camp fermé), à près de 2h de marche de la ville. Notre travail s’inscrit dans le cadre des activités de CERST. Les tâches sont aussi variées que distribution (dont du lait), animations pour enfants, cours d’anglais destiné aux mineurs non-accompagnés, tournois de foot et de jeux, organisation de la warehouse, etc… C’est aussi l’accueil des bateaux, dans des endroits parfois périlleux. Le printemps 2016 marque aussi la rencontre avec Dimitri, le réfugié le plus âgé de l’île, qui décédera l’année suivante seul à Athènes.

Avril 2016

Premier séjour. Humansnation, association suisse, nous ouvre les portes de Chios et de l’équipe de Chios Eastern Shore Response Team (CERST)  sur place. L’entrée de l’accord UE-Turquie vient d’entrer en vigueur. Des affrontements au camp de Vial font fuir des réfugiés qui, en quelques heures, construisent un camp de fortune au port. Quelques jours plus tard, dans une silence de plomb et sous le regard de la presse internationale, nous assistons à la première déportation vers la Turquie…