Cette action est dédiée à tous les jeunes requérants d’asile bloqués en Grèce ou dans un autre pays de transit, si désireux de se construire, de se former, mais qui ne sont pas en mesure de le faire, et qui en souffrent. Si nous n’avons pas prise sur cette réalité, nous pouvons par contre agir en soutenant ceux qui sont arrivés jusqu’en Suisse.

Force est malheureusement de constater que trop nombreux sont ceux qui, parvenus au terme de leur périple, perdent parfois de vue leur objectif initial, faute de repères dans leur nouvel environnement. Accueillis dans des foyers, parfois avec des adultes, ils ont souvent perdu à la fois leurs figures d’autorité et leurs références culturelles. Nombreux sont ces jeunes qui glissent dans une forme de délinquance, qui exorcisent leurs angoisses en usant de violence ou en consommant à outrance des substances telles que l’alcool ou le cannabis.

Engager un dialogue, réveiller les consciences, sans jugement, tels furent nos objectifs en rédigeant ce petit texte :

« Vous êtes arrivés en Suisse après avoir traversé des montagnes ou des mers, affronté tant de dangers. Vous avez peut-être frôlé la mort, perdu des êtres chers. Certains parmi vous ont engagé des passeurs, dormi en forêt, ou dans des camps. Vous avez eu peur ! Mais vous avez fait preuve de courage, pour accomplir votre rêve. Pour honorer aussi les sacrifices que vos pères, vos mères, ont consentis. Pour vous permettre de construire un avenir meilleur. Et peut-être de leur ouvrir une porte ici.

Imaginez un instant votre père, votre mère, vos frères ou vos sœurs placés devant vous.Ils vous observent.  Sont-ils soulagés, heureux ? Sont-ils déçus, tristes, désabusés ?

La vie ici n’est facile pour personne. Vous avez démontré votre force tout au long de votre périple. Une force que beaucoup n’ont pas. Continuez ! Pour vous, pour eux, pour tous ceux qui n’ont pas votre chance, et dont les vies se sont arrêtés à mi-parcours. »

Sur le flyer,  le texte est traduit dans les langues majoritaires de la migration : anglais, tigrinia, arabe et farsi. Libre de droit, nous vous encourageons à l’utiliser ! Il suffit de nous le demander avec le formulaire CONTACT.